Kuujjuaq Dog Survey

GIV is a partner of the project « Research-action on Inuit health and well-being at the Inuit-dog-environment interface », led by Dr André Ravel», professor at the Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

As part of this project, we conducted a survey among dog owners in Kuujjuaq in order to have a better understanding of the habits, perceptions and needs of the latter in the use, health, reproduction, and nutrition of dogs. The survey was conducted between November 25 and December 3, 2015.

Three posters were created to present some of the results for the residents of Kuujjuaq.

View the report of the survey.

Étude sur les chiens à Kuujjuaq

Le GIV  est un partenaire du projet « Recherche-action sur la santé et le bien-être des Inuits à l’interface Inuit-chien-environnement » dirigé par Dr André Ravel, professeur à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

Dans le cadre de ce projet, nous avons réalisé une enquête auprès des propriétaires de chiens résidents de Kuujjuaq afin de mieux comprendre les habitudes, perceptions et besoins de ces derniers relativement à l’utilisation, la santé, la reproduction, et la nutrition  des chiens. L’enquête a été réalisée entre le 25 novembre et le 3 décembre 2015.

Trois affiches ont été créées afin de présenter une partie des résultats aux résidents de Kuujjuaq.

Rapport de l’enquête (en anglais seulement).

Les partenaires de ce projet / Partners of this project

Nunavik Research Center – Makivik Corporation

Municipality of Kuujjuaq

Kativik Regional Government

Nunavik Regional Board of Health and Social Services

Université du Québec à Montréal

Université du Québec en Abitibi Témiscamingue

École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation Nantes-Atlantique

Ce projet était financé par/This project was funded by :

Nassivik

LabEx DRIIHM OHMI-Nunavik Tukisik

Depuis la création du Projet en 2008, le principal objectif de nos interventions est et reste la promotion de la santé publique vétérinaire ainsi que la santé des animaux domestiques dans les communautés nordiques du Nunavik. Nous croyons fermement que les communautés locales doivent s’impliquer dans la définition des problèmes et des solutions concernant la santé et le mieux-être des chiens et des populations qui les côtoient.

 

L’appropriation et l’implication des communautés permettent d’obtenir des résultats durables, socialement et culturellement acceptables. C’est pourquoi cette année, en plus de continuer nos activités déjà mises en place et de développer de nouveaux outils éducatifs, un nouveau volet participatif avec les communautés locales se met en branle.

 

Quatre communautés nous ont ouvert leurs portes pour une vaste consultation de la population sur différents enjeux centrés sur le chien (rage, morsures, parasitisme, importance sociale et culturelle, etc).