pastille_johanniedemers
Andréanne Cléroux

Andréanne Cléroux s’est rendue au Nunavik afin de distribuer le Guide de premiers soins pour chiens écrit spécifiquement pour les propriétaires de chiens du Nord n’ayant pas accès à un vétérinaire. Une trousse de premiers soins a aussi été distribuée dans les communautés visitées et rendue disponible dans un endroit central et accessible à tous.

Andréanne a offert aux gens intéressés, dont les mushers, les gens de l’administration locale et des services de santé et les propriétaires de chiens, des sessions de formation en santé animale. Des sujets variés y ont été abordés, tels que les plaies et les bandages au sucre, la stérilisation et le traitement maison de la gastroentérite.

Andréanne raconte son expérience dans cette capsule tirée de la série télévisée « Hôpital vétérinaire », diffusée sur les ondes de TV5 et produite par Blimp Télé.

Johannie Demers, étudiante de 3e année

« À l’été 2013, je suis partie près de trois semaines dans le Nord du QuébecSaviez-vous qu’il n’y a aucun vétérinaire au Nunavik? pour un merveilleux projet d’ordre vétérinaire. Nous avons visité trois villages : Kuujjuaq, Kangirsuk ainsi que Kangiqsualujjuaq.

 

Dans chacun de ces villages, nous avons rencontré les gens pour leur offrir des séances de formation sur des soins qu’ils peuvent apporter à leurs chiens, très présents dans les villages. Nous avons aussi fait des consultations à domicile pour les intéressés.

 

Cette année, la prévention de morsures chez les enfants était un nouvel élément important à intégrer. Je suis allé dans les écoles faire des présentations interactives et j’ai rencontré les petits des garderies pour les sensibiliser par une approche ludique. Les enseignants ainsi que les éducateurs étaient très intéressés d’avoir une invitée dans leurs classes.

 

Ce fut une expérience extraordinaire ! »

Taya Forde s’est rendue au Nunavik en juin 2010. Elle a entre autre travaillé à développer le côté santé publique vétérinaire du projet en créant un Réseau de santé publique vétérinaire (SPV) afin d’offrir une tribune commune aux différents intervenants du Nunavik en SPV.

 

Elle a aussi réalisé une étude de prévalence de parasites gastro-intestinaux chez le chien et centraliser les données rétrospectives disponibles sur l’épidémiologie de la rage au Nunavik (cas suspects et confirmés, analyses d’échantillons, vaccination animale, expositions humaines).

La première stagiaire vétérinaire à se rendre au Nunavik en mai 2009 est Magaly Bégin Pépin.
Récit de son séjour : vwbvsfcanadanorth.blogspot.ca/